Perrons tourangeaux

Constructions

37000 Indre-et-Loire

Profitant d’importants travaux de rénovation, les propriétaires d’un château XIXème en Indre-et-Loire nous demandent de redessiner leurs deux perrons vieillissants. Anciennement faits de ciment, il s’agit de les reconstruire en pierre chinonaise.

Comme le rez-de-chaussée de la maison démarre à 1,50 m du terrain naturel, nous prévoyons huit marches pour chacune des volées des escaliers. Le premier perron, exposé plein nord, dessert plusieurs accès extérieurs, dont l’allée principale de la propriété, ses bâtiments annexes et une belle roseraie. Aussi décidons-nous de le faire rayonner et le divisons en cinq rampes. Une terrasse de 15 m² permet quant à elle d’atteindre les trois portes fenêtres du hall d’entrée de la maison.

Le perron sud, lui, est conçu d’après un plan ouvert et arqué, dans la continuité de la rotonde à laquelle il est rattaché, et fait à la fois écho aux formes géométriques du jardin à la française et organiques de l’étang mitoyen. Bien que stylisé, avec ses balustrades d’inspiration XVIIIème et ses sphères pleines, l’ensemble se veut simple et équilibré.

Afin de ne perdre aucun mètre carré et de rendre ses perrons aussi fonctionnels qu’esthétiques, des niches de rangement sont aménagées sous les escaliers de pierre. Chaises longues, éléments de jardinages et bicyclettes peuvent ainsi être dissimulés tout en restant facilement accessibles.