Musée du Fumeur

Création de galerie

75011 Paris

C’est en 2001, à la place d’une ancienne boucherie du 11ème arrondissement de Paris, que le Musée du fumeur ouvre ses portes au public. Pipes, calumets, cigares, tabatières, gravures, photos et dessins de toutes sortes, époques et origines y sont exposés. Quelques années plus tard, quatre jeunes associés entrepreneurs dans le domaine de la cigarette électronique réinvestissent l’endroit pour lui offrir une seconde jeunesse.

Ces derniers proposent alors un parcours initiatique au « vapotage », en divisant le musée en un premier lieu de visite, un autre de consommation et un dernier de vente de « e-cigarettes ». Mais l’espace se réduisant et la décoration intérieure se défraîchissant peu à peu, ils nous demandent en 2013 d’imaginer la rénovation et le réaménagement de l’existant.

Notre première démarche consiste à supprimer toutes les cloisons qui compartimentent excessivement l’ensemble, pour ne conserver que les toilettes. Les premiers 15 m² seraient ainsi réservés à la vente de produits électroniques, les 25 m² suivants à l’exposition des objets et cadres du musée et les 20 m² restants à un « vapo-bar », avec fresque d’origine au plafond et rangée de sièges où essayer les dernières nouveautés proposées.

Afin de maintenir un maximum de rangements et de surfaces d’accrochage en effectuant un minimum de travaux, les murs restants seraient couverts en panneaux d’aggloméré qui rappelleraient le tabac à son état brut, la baie sur rue deviendrait une véritable vitrine, l’entrée-boutique se verrait habillée de meubles de stockage sur mesure, enfin, une paroi faite de niches aux tailles et profondeurs variables abriterait la collection permanente.